Marie d’en haut – Agnès Ledig

3271817480_1_2_fSPfBhZd

Presque tout les romans d’Agnès Ledig sont passé entre mes mains et tout ceux que j’ai eu la chance de lire m’a touché d’une façon ou d’une autre. Elle a cette façon si tendre de parler de la famille, des drames familiaux, de l’amour et de la façon dont on s’en sort en s’accrochant à un petit rien.

L’histoire de Marie est somme toute assez classique. Cette jeune femme d’une trentaine d’année élève seul sa fille et partage sa vie entre son meilleur ami Antoine et sa ferme qu’elle gère d’une main de maître. Mais un jour, Olivier, un flic blasé, entre un peu par hasard chez elle et décide, après de nombreuses péripéties, de se battre pour avoir une place dans son coeur. Chacun des quatres personnages principaux, Marie, Antoine, Olivier et la petite Suzie, vont alors percer les carapaces des uns et des autres pour mettre à jour leurs blessures passées et les soigner à coup de gouttes d’amour de ci, de là.

Ce que cette histoire raconte ce sont des morceaux de vie entrelacés qui se croisent par hasard, des chagrins, des joies, des émotions et surtout de l’espoir.

Un peu moins poignant que les autres romans d’Agnès Ledig mais tout aussi touchant et vibrant de sincérité, ce livre se laisse lire comme on mange sa glace préféré, avec le sourire et l’envie se faire plaisir.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s