Black sins : tome 1 – Twiny B.

black sins.jpg

Je tiens à remercier Marie de Nisha Éditions et Twiny B. pour ce magnifique service de presse.

Il n’y a pas à dire, ça commence très fort, j’adore ! Au moins, on sait que ça promet des belles choses. C’est vraiment un premier tome explosif, juste comme je les aime. Je suis vraiment accro à la plume de Twiny, aucun de ses livres ne me résiste, je les dévore comme des petits pains. C’est très bien écrit, les personnages sont super attachants et ils ont des prénoms très originaux, je suis fan.

Lenka n’a pas sa langue dans sa poche. Elle est cash, franche, droite, mais vous verrez qu’elle va devoir mentir pour se protéger. Elle préfère la compagnie d’homme et aime faire des trucs dit masculins. La vocation d’être flic, c’est de famille. Elle suit la lignée de son grand-père, de son père et de son frère.

On découvre aussi Tyron, ce grand mec baraqué qui sous son armure de muscle cache des grands secret sur son passé. Les moments où il se montre sans sa carapace, presque à nu, sont très touchant. Il est vraiment merveilleux avec Zenaïs qu’il aime comme sa propre fille.

Les scènes de sexe sont très intenses, ça va dans tous les sens, partout, n’importe où, n’importe quand !

Certains passages sont très amusants, très drôles, les messages sur les boxers de Lenka, des moments avec Zenaïs, des touches de Stars Wars, par ci, par là…

Une fin unique en son genre vous attend. Je m’y attendais un peu, mais ça me rend triste malgré tout. Malheureusement, comme dans la vie, tout ne se termine pas toujours bien pour tout le monde.

Ce qu’on peut retenir de ce premier tome, c’est beaucoup de rebondissements, de suspenses, mais aussi une bonne dose d’amour et des sentiments qui naîtront même si une certaine personne fera tout pour les cacher. J’ai hâte de lire la saison 2, qui sort le 14 avril. J’ai déjà pas mal de choses qui se bouscule dans ma tête pour la suite Peut-être que ça se passera comme je le pense, car pour l’instant, je ne me suis pas vraiment trompée. J’aimerais savoir comment ça va se passer, si un jour, il y aura un « eux »…

Jusqu’à présent, c’est mon préféré des trois romans « blacks », celui-ci à quelque chose de plus, un je ne sais quoi, qui je rend encore plus touchant à mes yeux. Il se lit très rapidement et il n’y a pas une seconde de battement, on ne s’ennuie jamais.

Coup de cœur.

received_10209848694965930341205006.png

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s