49 jours , je compterai pour toi / C. S.Quill

49-jours-je-compterai-pour-toi-1152764-264-432

49 jours , je compterai pour toi
de Camille S.Quill
sorti le
chezQuatrième de couverture:
Quand l’amour se vit en 49 jours…
1… 2… 3…
Chaque matin, depuis qu’elle a rencontré Sawyer Hall, Breen inscrit un nouveau chiffre dans sa paume. Le compte à rebours est lancé, comme la fuite inéluctable du temps qu’elle voudrait pourtant maîtriser.
15… 16… 17…
Breen souhaiterait pouvoir retenir les jours qui filent pour profiter des sentiments qui refont enfin surface. Mais elle le sait, son coeur ne cesse jamais de compter.
47… 48… 49…

Alors qu’elle ne sait pas aimer plus de 49 jours, Sawyer sera-t-il celui qui libérera son coeur ?


Mon avis :

Je tenais à remercier Célia de chez fyctia pour ce service de presse et Camille l’auteure .

Je l’attendais depuis un sacré bon moment , d’autant plus que le calendrier m’avait carrément fait trépigner d’envie .

L’histoire se déroule en Bretagne à Camaret plus précisément et j’avoue que du coup on peut un peu mieux visualiser les lieux en fouillant internet .

Nous faisons la connaissance de Breen ,23 ans ,un joli prénom pour une jolie fille qui est originaire du Pays de Galle; elle est serveuse dans un café . Au fur et a mesure on se rend compte qu’elle déteste la photographie mais aussi qu’elle ne sais pas aimer plus de 49 jours ce qui dès le départ nous donne un sentiment de gros secret bien planqué sous le tapis .
Elle pourra compter sur un soutient sans faille de la part de Mei ; Sawyer et Ben son meilleur ami ; car ils ne la jugeront pas une seule fois et lui apporteront soutient et amour au moment ou elle en ressent le besoin .

J’adore le rituel que fait Breen durant les 49 jours ! Je trouve ça magnifique et si beau. Ce rituel à une grande signification pour elle, vous allez le découvrir.

Sawyer, lui à 28 ans et il est  originaire de Brighton ; il est photographe en plus d’être un beau gosse qui à l’habitude d’aller toujours droit au but il ne pensait pas du tout tomber sur quelqu’un comme Breen. .

On trouve donc leur premier point commun : L’Angleterre , leur second étant la photo l’un l’adore autant que l’autre la déteste :/

Les personnages sont hyper hyper attachants . Avec leur sensibilité et leur histoire personnelle.

C’est un livre que l’ on peut lire de deux façons différentes : la première en se consacrant uniquement sur la partie présente et/ou la partie passé ou comme moi en lisant le tout indistinctement afin d’en savourer la continuité et en repérant les similitudes ou les différences qui rendent encore plus riche le texte déjà tellement intense de l’auteure. On pourrait noter que l’œuvre se présente un peu comme une sorte de journal intime , enfin c’est l’impression que ça m’a fait

En lisant les cent dernières pages, j’ai eu le cœur hyper serré et envie de pleurer ! Déjà que pendant tout le livre le supesense était à son comble et la révélation tant attendu .Mon dieu Camille, tu es cruelle…

Les amis, à l’heure où je vous écris, je suis encore toute retourné, car j’aimerais vous dévoiler la suite mais je ne peux pas et c’est là que je vous conseille vraiment cette lecture. On ne s’attend pas du tout à la fin !
Une seule malheureuse petite phrase à trahit Camille, mais je ne voudrais pas la révéler et c’est là que j ai tout compris sans vraiment y croire, toute les pièces du puzzle se sont imbriquées comme par magie , et mon dieu purée ….Comment peut-on faire ça ?!

La couverture et le titre sont super beaux, canon et tout… Ça va super bien ensemble.

Ce livre mérite une 2 ème relecture , mais je vais d’abord laisser un peu de répit à mon petit cœur qu’il puisse se remettre.

Coup de cœur intégral, encore une fois pour la plume de ma Camille. Elle m’a encore bien retourné le cerveau et je n’ai rien vu venir.

La fin est riche en émotions, belle et intense, mon cœur a explosé de joie. Une histoire à lire absolument, elle est tellement magnifique, incroyable et touchante. Cette histoire peut arriver à tout le monde, mais je ne la souhaite à personne.

Publicités

4 réflexions sur “49 jours , je compterai pour toi / C. S.Quill

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s