Wild son / Blandine P. Martin

41dtwoasy2l585805779.jpg
Wild son
de Blandine P. Martin
sorti le 15.05.2019

Quatrième de couverture:
Il pensait avoir trouvé le juste équilibre, fait table rase du passé.
Son club, sa famille, son royaume.
Elle voulait recommencer à zéro, loin des siens.
Sa liberté, sa folie, sa vie.
Voilà cinq ans que Casey a repris le flambeau derrière son père à la présidence du club des Wild Crows, un gang de bikers qu’il a su remettre dans la légalité au fil du temps et aux prix de nombreux efforts.
Alors que les affaires fleurissent et que son engagement quotidien porte ses fruits, le destin met une jeune femme sur son chemin. Charlie, une tornade explosive capable de tout balayer sur son passage, y compris les cicatrices d’un passé trop sombre.
Pourtant, Casey le sait : ne jamais oublier. Comme unique solution à ses propres fantômes, le jeune homme s’est endurci, ses responsabilités l’ont rendu méfiant, à juste titre.
Le club est sa raison de vivre. Ses frères avant tout le reste.
Alors pourquoi la venue de Charlie dans les parages sème-t-elle autant le doute sur ses convictions ?
Quelle raison le pousse ainsi à creuser ce dossier « à haut risque », marqué d’un sigle ennemi ? Quand la tentation devient si dangereuse, doit-il fuir pour protéger les siens ou succomber pour obtenir les réponses tant espérées ?

* * * * * *

Spin-off de la saga Wild Crows.
Peut-être lu sans avoir au préalable lu la saga Wild Crows, cependant, l’intrigue se déroulant 5 ans après le tome 5, des risques de spoilers concernant Wild Crows sont inévitables.

Mon avis :

Merci à Blandine P. Martin de m’avoir permis de lire son livre ainsi que sa petite attention personnalisée à l’ouverture de celui ci 🙂

Contrairement à ma collègue Mathilde, je n’ai pas lu la saga Wild crows, je me suis donc entièrement fiée à l’auteure qui m’assurait que ce ne serait pas un handicap et effectivement tout était appréciable sans frustration ; par contre je dois dire que cela m’a causé un certain ennui, il a fallu que je me procure tous les Wild crows afin d’en savoir plus sur chacun des protagonistes 😊.

Nous faisons la connaissance de Charlie, une nana qui semble être parfaitement en phase avec elle-même du moins au départ…. Elle conduit aussi bien un pur-sang motorisé à 4 roues qu’une Indian fougueuse à 2 roues, ce qui ne laissera pas ces chers bikers indifférents. Lorsque nous apprenons ses origines j’avoue que je me suis posée aussi pas mal de question car les évènements créaient le trouble avec des coïncidences plus qu’étonnantes. Très vite elle attirera Casey, mais ce dernier ne veut plus se livrer et encore moins à elle puisqu’il doute toujours de ses motivations, néanmoins il l’emploiera au bar et lui offrira un toit. Côté caractère elle explose tous les standards … je veux dire qu’elle n’a pas peur du tout du monde des bikers , elle dis ce qu’elle pense ouvertement quitte à ce que cela lui retombe sur la tête, elle n’est pas le moins du monde facile, et une sacré dose de force intérieure que je ne qualifierais plus de courage mais plutôt comme une volonté de s’en sortir seule voire une rage de survivre quoi que cela lui coûte comme sacrifice car elle ne compte pas une seconde à ce que son passé n’influe plus que de raison sur son existence ; sauf quand celui-ci rapplique au galop et cause des dégâts.
Casey lui à repris la tête des Wild crows à la suite de son père, il est le plus jeune Prez’ que le club aie connu mais aussi celui qui a annoncé un virage à 180° en rendant plus légal le busines du club. Désormais tout est clean , plus de mauvaises combines ou d’entourloupes , mais le passé est-il vraiment complètement derrière ? ça nous verrons que ce n’est pas parce que l’on tourne la page que nos amis et ennemis d’autrefois nous oublient… Autant il peu être cool , qu’il arrive à gérer d’une main de maître son club sa parole fait loi et aucun pas même son père n’osera le défier, il apparait aussi comme un tonton gâteau qui il vaut bien le dire nous fait fondre le cœur. Lorsque Charlie entre dans la vie il la voit comme un couteau à double tranchant : celui dont on ne peut se passer et celui qui nous coûtera la vie ; mais elle arrive tellement à le mettre sens dessus dessous qu’il finira par tomber sous le charme même s’il est risqué de s’aventurer en eaux troubles il fera fit de leur passé respectif.

Une histoire pas très longue puisqu’en ebook elle fait environ 267pages , et il faut avouer qu’une fois plongée dedans je n’ai que très rarement relevé le nez du livre ^_^

Les personnages sont tous très différents et s’entrecroisent ; je n’ai pas souffert de la lectures des Wild crows néanmoins je pense les lire très prochainement car le monde composé par l’auteure est dangereusement addictif et nuit sérieusement à notre vie sociale ainsi qu’à notre sommeil…

le top maintenant qu’il fait chaud essayez de négocier un Casey’jito qui sait vous le verrez ptetre venir après quelques verres :p non sans rire se livre se boit comme ce cocktail, il descend tout seul et on en apprécie chaque instant tantôt rudes, tantôt plus calmes , le tout avec une intensité qui ne faibli pas … il faut dire aussi que j’ai apprécié qu’ils ne se tombent pas de suite dans les bras l’un de l’autre , que les actions et les émotions retranscrites nous fassent vibrer ; étant fan de SOA j’ai un soucis avec les bikers d’opérette que l’on croise souvent dans certains livres.

« … tout oublier juste quelques secondes, faire le vide , savourer, découvrir…. »

cet extrait sied à merveille à ce tome coup de cœur.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s