Insupportable coloc / Jeanne Pears

insupportable-coloc-1207194
Insupportable coloc
de Jeanne Pears
sorti le 6 juin 2019 en broché
sorti le 22.05.2019 en numérique sous le titre Colocs & Complications
aux Editions Addictives
collection : Luv

Quatrième de couverture:
Nouveau colocataire… Nouveaux problèmes ? Dominica est indépendante, fière et déterminée à mener sa vie comme elle le veut. Elle sait qu’elle se met en danger, beaucoup trop, mais refuse d’écouter la voix de la raison. L’arrivée de Rim – imposé par sa colocataire – dans leur appartement va tout bouleverser ! Il est mystérieux, sombre, intrusif… et l’attire irrépressiblement. Mais aucun des deux ne veut s’attacher ni faire confiance. Il est donc hors de question de craquer. Résister à la tentation n’aura jamais été aussi compliqué…

pour acheter sur Fnac.com
Mon avis:

Merci aux éditions Addictives pour ce service presse, je me suis régalée.

Je ne connaissais pas la plume de l’auteur , donc comme beaucoup je me suis fiée au résumé , car pour le coup la couverture bien qu’appétissante est hum un brin à côté quand on en connait le contenu, mais il faut bien attirer n’est-ce pas ?!

Bref nous voici dans une histoire de colocation , banal me direz vous , ou bien encore déjà vu et revu ; si vous ne souhaitez pas changer d’avis passez votre chemin je le dis clairement . C’est la ou la couverture donne un sentiment de ‘livre facile’ alors qu’il n’en est rien.

Nous faisons donc la connaissance de Dominica alias Domi qui vit en coloc à New-York avec sa meilleure amie Sophia et ce jusqu’à ce que quelqu’un qu’elle considèrera comme un intrus : Rim, ne fasse son apparition. On comprend très vite dans ses agissements, dans ses émotions et dans sa façon d’être que sa vie est un sacré bordel ; et non il n’y a littéralement pas d’autre mot politiquement correct pour ce qu’est sa vie.
Elle est une adepte de la douleur cachée , on est coincé dans un face à face entre la réalité et le visuel face aux autres qui nous donne un sentiment de gêne , on voudrait crier au monde ce qui se trame dans sa tête afin que quelqu’un puisse l’aider d’une façon ou d’une autre ; Sophia s’y est déjà risquée et depuis Domi sait parfaitement parer ses éventuelles intrusions ; sauf que Rim lui n’est pas un tendre il jouera avec ses nerfs afin de la percer à jour et encore il ne saura pas tout …
Elle fait partie d’une bande d’ami qui sont tous là en cas de besoin mais aucun ne trouve grâce à ses yeux surtout depuis qu’ils l’ont brièvement jugée après avoir joué avec le feu quelques temps auparavant, bien que les évènements récents pourraient totalement l’amnistier , elle continue de foncer tête baissée quitte à s’enfoncer un peu plus moralement. Rim mettra fin à ce cercle infernal jusqu’à ce que la vérité éclate, dès lors plus rien ne sera plus jamais comme avant pour aucun d’eux ; d’autant plus que le passé aime se rappeler à leurs bons souvenirs.

Rim , que dire de lui au départ on pourrait le considérer comme un c** mais bien vite lorsqu’il s’attire la sympathie de Sophia et qu’il lutte pour faire sortir de sa coquille la piquante Domi , on s’y attache .
On comprend qu’il ne révèle pas tout et que ses sentiments évoluent pour elle bien qu’il lutte contre eux autant que possible.
Prof de sport de combat avec un corps à se damner mais aussi un moral d’acier , sans compter un passé trouble et une fichue médaille bien planquée ; il n’en faudra pas plus pour irriter Domi d’autant plus quand elle sent que l’attirance est réciproque.
Bien qu’il soit en convalescence selon ses dires on le voit améliorer son apparence au fil des pics acerbes de Domi , un geste pour lui prouver qu’il peut écouter et qu’il peut aussi lui plaire.

Très vite on se doute du passé trouble de Rim et bon pas besoin de sortir de St-Cyr pour assembler les pièces du puzzles bien au contraire ce n’est qu’un détail presque ; car pour le coup c’est l’évolution de Dominica qui nous tient à cœur et nous fait tourner page après page en occultant tout ce qui se passe autour de nous.

J’ai beaucoup apprécié la plume de l’auteur qui est assez délicate mais pointilleuse concernant les détails, pas une seconde pourtant nous ne ressentons de lourdeurs alors que nous sommes face à un vrai pavé ; mais pour le coup je voudrais lui tirer mon chapeau pour d’autres choses qui pourraient sembler futiles mais qui je pense méritent d’être soulevées : les violences intrafamiliales, le laxisme judiciaire, le deuil, les militaires qui donnent leur vie (on pense rarement à ceux qui restent), …. Autant de sujet qu’elle aura abordé en douceur savamment glissé et qui n’auront pas perdu en intensité ; c’est ce qui rend le plus accro dans les émotions de ce livre au-delà de la passion qui unira nos deux personnages principaux.

Des passés croisés, des douleurs inavouées ; ils seront leur rédemption mutuelle.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s