Black Storks de Kristen Rivers

4ème de couverture :

Un Black Storks ne connaît pas la peur.

Lullaby est au bord du gouffre, elle a un besoin urgent d’argent et de protection.

Elle pense avoir trouvé la solution quand elle fait la rencontre du sombre et mystérieux Philéas, qui lui propose un job un peu spécial.

Le bad boy fait partie des Black Storks, un club officiellement spécialisé dans la livraison de colis. Mais dans la réalité, il ne faut pas s’attendre à voir les Storks débarquer sur votre paillasson, une boîte de pizza à la main !

Ces riders sont les meilleurs transporteurs illégaux de Californie. Et pour cause, que ce soit en voiture de course ou à moto, ils n’ont peur de personne.

Pour se faire respecter, Lullaby va devoir prouver aux Black Storks qu’elle mérite son job et sa place parmi eux.

Mais son plus grand défi sera surtout de ne succomber ni à la peur, ni au désir que lui inspire Philéas, le plus sexy et dangereux d’entre eux…

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Carole des Editions Addictives pour ce service presse.

Je n’ai pas hésité à m’orienter vers ce titre. Je kiffe l’univers des bikers même si celui-ci n’en a pas tous les codes. On retrouve néanmoins la notion de hiérarchie, de protection, de famille et de motos.

J’ai aimé notre héroïne, Lullaby. Une jeune femme forte qui n’ose pas braver le danger pour sauver ceux qu’elle aime, quitte à risquer sa propre vie. Et Philéas… que dire si ce n’est que je suis tombée sous le charme de ce dur au cœur tendre.  Ces deux là aime les défis et l’adrénaline est leur came. Ils se cherchent et se trouvent. Un jeu du chat et de la souris bien emmené par l’auteur car la proie n’est pas toujours celle que l’on croit.

Les sentiments sont bien décrits et j’ai vécu chaque émotion avec les personnages ; tantôt en colère, tantôt excité, tantôt triste ou joyeux. Cette famille de livreurs insolites est attachante et j’ai aussi eu envie de passer mon cuir après avoir cousu une cigogne dessus…

J’ai aimé aussi les nombreux rebondissements qui ont permis de donner du corps à l’histoire. J’aurais aimé que certaines scènes soient encore plus poussées. Cette histoire aurait valu deux tomes tellement y’a à dire sur ces deux-là. J’ai été triste de les quitter en lisant la dernière page.

Merci à Kristen pour ce bon moment de lecture !

N’hésitez plus mes livresques à ajouter ce bijou dans votre PAL.

Merci de m’avoir lue et @ bientôt !

# Aurélie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s