Pardonne-moi si tu peux de Marilyne Weiss

Mon avis:

Tout d’abord, je souhaite remercier les éditions évidence pour le service presse.

Ce roman est vraiment sympa ont histoire d’amour comme on les aime. L’auteure a une belle plume. L’histoire racontée et prenante mais trop courte, j’ai apprécié avoir le point de vue des deux personnages. Ils sont attachants.

Pour moi, cette histoire aurait pu être un peut plus étoffer, on a l’impression que c’est bâclé, c’est dommage, il y a pourtant du potentiel .

Je n’ai pas regretté d’avoir tourné les 140 pages. 

Lors de ce roman, l’on rencontre Loren qui est blessé elle as subi 8 mois auparavant une agression elle était au mauvais endroit au mauvais moment et elle a donc reçu une balle dans l’épaule.

Toujours sous le choc, elle est suivie par un psychologue pour pouvoir de nouveau vivre comme avant sortir de chez elle et ne plus avoir peur du moindre bruit. Ne plus faire de cauchemar où elle aperçoit son bourreau encore et encore lui tirer dessus.

C’est quand son psychothérapeute lui dit que pour guérir, elle doit se rendre en prison afin d’accorder son pardon à cet homme pour avancer…

Je ne puis vous en dire plus sinon j’ai peur d’en dire de trop. Une bonne histoire à lire tout de même à vous de la découvrir les amis 

Quatrième de couverture :

Depuis le jour où Loren a pris une balle lors d’un cambriolage, elle souffre de phobies. Bien que Mathias, son agresseur, soit en prison, sa vie est devenue un combat au quotidien et ses nuits sont rythmés de cauchemars.
Le psychologue de Loren et l’avocat de Mathias, chacun de leur côté vont conseiller à leur client une chose qui va changer leur vie.
Mathias est-il le « bourreau » de ses cauchemars ? Ou alors, est-il celui qu’elle n’attendait pas ? Tous les opposent et pourtant !
De cette rencontre insolite va naître des choses surprenantes, inattendus. Entre remord et pardon, réticence et audace, les certitudes s’envolent et la vérité éclate.